J’ai eu la chance de suivre dans le cadre professionnel une conférence du docteur Philippe Rodet auteur du livre « Le Management Bienveillant ». Je vous partage ici mes notes sur cette conférence titrée « Moins de stress, plus de motivation : les enjeux du management bienveillant ! »

Le management bienveillant par Rodet et Desjacques

Aujourd’hui, le contexte d’incertitude ainsi que la complexité augmentent fortement dans le monde du travail. Cette incertitude fragilise la motivation, la cohésion et augmente le niveau de stress. Ce dernier altère la capacité à penser la complexité et à développer la motivation.

Dans ce contexte d’incertitude, la performance nécessite d’aller chercher un certain niveau de bien-être et de recourir à des leviers de motivation intrinsèque, capables d’améliorer la réussite individuelle, la performance collective et de renforcer encore le bien-être (le bien-être aide également à penser la complexité).

La performance diminue avec l’augmentation du stress (voir les travaux du professeur Eric Gosselin)

Le stress, qui correspond à la libération d’hormones suite à une agression, est actuellement problématique. D’ailleurs, nous ne sommes pas tous égaux face au stress (les dames résistent mieux que les hommes, les adultes résistent mieux que les adolescent ou les personnes âgées). Les signaux « faibles » du stress pour une vigilance partagée de nos collaborateurs sont :

  • Signes Physiques : tensions musculaires, maux de tête, fatigue, troubles du sommeil…
  • Signes intellectuels : difficultés de concentration, de mémorisation, de décision…
  • Signes émotionnels : irritabilité, anxiété, tristesse, changements d’humeur…
  • Signes comportementaux : comportements addictifs (tabac, alcool…), tendance à l’isolement, à la précipitation,au désinvestissement…

Les bonnes pratiques à adopter pour se protéger du stress :

  • Pratiquer une activité physique. Bouger. Minimum 30 minutes de marche et 2 étages par jour
  • Adapter son alimentation : pas de sucre/sel en dehors des repas, préférer mure, myrtille, papaye (fort taux d’anti-oxydant)
  • Apprendre à faire la part des choses : petit carnet avec le + et les – (voir TEDx de Jonathan Lehmann), hypnose de pleine conscience
  • Augmenter le sentiment d’efficacité personnelle : relire le carnet des petits succès (les +)
  • Engagement pour une cause d’intérêt général
  • Avoir un ancrage positif. Se concentrer sur le positif.
  • Cultiver des menus plaisirs de la vie: préparer un repas, écouter de la musique, promener son chien, lire un livre (un vrai), … « un plaisir par jour chasse le stress »
Docteur Philippe Rodet

Les leviers de la motivation :

  • donner du sens. Le sens est un puissant levier de protection. Il contribue à la santé et est une clé de la réussite. « Qui dit le but, fournit l’énergie de la vie ».
  • Cultiver la liberté d’action : le pouvoir d’agir baisse le niveau de stress, augmente le bien être, renforce l’autonomie.
  • Fixer des objectifs au bon niveau, juste au dessus des capacités afin d’être « un défi possible »
  • Prodiguer des encouragements. Ils réduisent d% chez les femmes et de 32% chez les hommes le niveau de stress.
  • Soigner la gratitude. Ses effets sont puissants et peuvent durer. Elle permet, de plus, des émotions positives bénéfiques pour vous et pour votre collaborateur.
  • Entretenir le sentiment de justice. Faites plus de compliments que de reproche (pour 1 reproche il faut 3 compliments)
  • Reconnaitre ses maladresses. Prenez le temps de réparer vos maladresses lorsque vous avez été trop ferme.
  • Cultiver l’optimisme. L’optimisme doit inviter à l’action, doit inviter à faire des efforts. « Les soucis nous accablent, les défis nous relèvent« . L’optimisme intervient comme un correcteur du stress. C’est de la santé et du succès.